Nous avons été interloqué par le reportage de France 5 sur le traitement des DECHETS ELECTRIQUES ET ELECTRONIQUES. Puisque nous sommes des acteurs (petits) du recyclage et reconditionnement des matériels informatiques sur notre territoire, nous sommes plus que sensibilisés.

Vous avez dit ?
Environnement ?
Développement Durable ?

source France5

Avec les images du reportage France 5, bande annonce, nous constatons que nos actions pour la collecte, le reconditionnement et le recyclage des DEEE (dechets électroniques/portables, pc fixes, imprimantes) sur notre petit territoire peuvent paraître très loin de la triste réalité !
Mais nos valeurs et notre souhait sont justement d essayé d apporter du changement et une prise de conscience.
Alors rejoignez nous pour une véritable transparence et nous pouvons vous expliquer nos méthodes de traçabilité, tri, recyclage, reconditionnement et ventes
https://syntaxerreur2-0.fr/le-recyclage

NOUS COLLECTONS AUPRES DES ENTREPRISES, ADMINISTRATIONS, PARTICULIERS…
POUR QUE LE MATERIEL SOIT RECONDITIONNE ET RECYCLE AU PLUS PRES…
Nous travaillons dans le cadre de l’Economie Sociale et Solidaire
ordi 2.0

Liens :
https://www.ademe.fr/
https://www.eco-systemes.fr/

 

Extrait article OUEST FRANCE
Ce mardi soir, France 5 montre comment les vieux appareils électroniques, déposés par les particuliers sur les trottoirs ou cédés par les entreprises, nourrissent des organisations mafieuses à l’étranger.

Coraline Salvoch et Alain Pirot, réalisateurs du documentaire inédit Déchets électroniques : le grand détournement, diffusé sur France 5, mettent en avant l’incroyable trafic international des appareils électroménagers orchestré par des réseaux mafieux.

Un mois après le reportage du magazine Capital, sur M6, qui accusait Amazon de faire échouer une partie de ses invendus dans des décharges d’enfouissement, France 5 dénonce un autre scandale, concernant cette fois nos déchets électroniques. L’enquête très fouillée de Coraline Salvoch et Alain Pirot est édifiante. Nos ordinateurs, réfrigérateurs et téléviseurs usagers font l’objet d’un vaste trafic mené par des réseaux mafieux.

60 % des déchets échappent aux procédures

Selon un spécialiste interrogé dans le documentaire, si 40 % de ces déchets finissent bien en Europe dans des centres de collectes dûment agréés, les 60 % restant échappent à toute procédure de récupération ou de dépollution et se retrouvent pour la plupart à des milliers de kilomètres, en Afrique. Dans de géantes décharges à ciel ouvert, des armées de travailleurs récupèrent, au péril de leur santé, des métaux précieux contenus dans nos appareils électroniques. Fracassés, les écrans et les compresseurs de nos réfrigérateurs répandent dans l’atmosphère des poudres et des gaz très dangereux. Sur place, la pollution des sols est dramatique et ne se limite pas aux seules zones des décharges : elle gagne l’océan et touchera toute la planète si rien n’est fait pour l’arrêter…

Le documentaire de France 5 met clairement en évidence ce trafic grâce à des traceurs GPS cachés dans des appareils déposés en banlieue parisienne le jour d’enlèvement des encombrants. On suit le parcours d’un téléviseur, d’un ordinateur et d’un réfrigérateur récupérés en un rien de temps par des camionnettes qui sillonnent les villes. La localisation du frigo se perd dans le golfe de Guinée, loin, très loin du centre français de dépollution où il aurait dû parvenir.

Le quartier «Computer village» au Nigeria

L’enquête est effarante sur bien des points. Un maire raconte comment sa déchetterie, stockant de nombreux objets électroniques, est la cible de vols incessants. À Lagos, au Nigeria, du matériel informatique provenant d’une administration américaine ou d’un hôpital néerlandais, se retrouve dans un quartier nommé « Computer village ». En France, des sociétés peu scrupuleuses, prétendument spécialisées dans le recyclage, récupèrent les appareils des entreprises qui renouvellent leur parc et les revendent à des réseaux parallèles.

 

Catégories : Ordi 3.0

Syntaxe Erreur 2.0

Développement des usages du numérique et de l’Économie Sociale et Solidaire.

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Follow by Email
YouTube