TROUVEZ UNE SOLUTION POUR LA GESTION DES DECHETS DEEE SUR LE TERRITOIRE
Importante réunion à Dijon sur un nouveau projet d envergure :
création d une filière de collecte, recyclage et reconditionnement des matériels informatiques (DEEE) sur le territoire de la région Bourgogne Franche Comté.
Création d’un écosystème régional de réemploi, reconditionnement, recyclage des DEEE dans le cadre de la démarche Ordi 3.0
Avec des représentants de la PREFECTURE DE REGION, de la REGION BOURGOGNE FRANCHE COMTE (cabinet de Madame La Présidente et services), Pierre PEREZ de la délégation ministérielle, Syntaxe Erreur 2.0 Gueugnon et des structures associées intéressées par le projet (SAINT VIT, GROUPE DEMAIN, PAYS…)
Avec :
DESCRIPTION DU PROJET
Le conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté et la Préfecture de région Bourgogne Franche-Comté ont souhaité inscrire, dans la SCORAN BFC, une démarche éthique, inclusive et responsable afin de réduire la fracture numérique, de lutter contre l’exclusion sociale et de permettre la redistribution de matériels informatiques permettant les usages du numérique par le plus grand nombre de personnes physiques et morales.
L’utilité de structurer la collecte des DEEE, d’animer un réseau pour l’échange et la mise en avant des bonnes pratiques à l’échelle de la région Bourgogne Franche Comté est une opportunité évidente pour répondre aux enjeux de l’épuisement des ressources, à la nécessité de créer de nouvelles structures de collecte ou venir en appui à celles déjà existantes tout en agissant sur le besoin d’emploi et formation sur ce secteur d’activité. Ceci dans un principe d’économie solidaire, circulaire et de qualité environnementale.
Syntaxe Erreur 2.0 pourrait avoir délégation pour mettre en place sur le territoire un projet pilote désigné sous le label : « Ordi 3.0/3 E » (label national de collecte, de réemploi et de réutilisation de déchets d’équipements électroniques et électriques (DEEE)).
Il s’agira avant tout d’organiser et d’animer la filière ORDI 3.0 autour l’économie sociale et solidaire sur tout le territoire de la Bourgogne-Franche Comté, de connaitre et de conforter les acteurs existants en fonction de leurs spécificités, de leurs complémentarités et d’accompagner la création de nouvelles structures là où c’est nécessaire sur les territoires pour les activités de collecte, de reconditionnement, de réemploi social et de gestion des DEEE (Déchets d Équipements Électriques Électroniques).

Progamme ambitieux qui pourrait s’effectuer en plusieurs étapes.

 

A SUIVRE

INFORMATIONS SUR LE LABEL ORDI 3.0
Ordi 3.0 est un « un projet national de territoire », à dimension collective, participative et sociale, développé avec le soutien de l’ensemble de la collectivité territoriale (citoyens, porteurs de projets associatifs et entrepreneuriaux, opérateurs de la collecte, de la réparation, du réemploi d’équipements électriques et électroniques et de sa réutilisation), pour développer une filière nationale de collecte, de rénovation et de redistribution de matériels informatiques permettant les usages du numérique par le plus grand nombre de personnes physiques et morales, dans une démarche d’économie solidaire, circulaire et de qualité environnementale.

LE CONTEXTE :
La production et l’usage des équipements informatiques et électroniques ont de très considérables  conséquences écologiques : épuisement des ressources, effet de serre, destruction de la couche d’ozone, consommation d’énergie, pollution par les métaux lourds et les perturbateurs endocriniens  – Pour fabriquer un ordinateur, il faut l’équivalent de 100 fois son poids en matières premières. Ce ratio passe à 16 000 pour réaliser une puce électronique !

Rallonger la durée de vie de ces équipements par le réemploi est une nécessité impérieuse quand : « Actuellement, les appareils sont renouvelés tous les 18 mois en moyenne, alors que leur durée de vie technique est de 7 à 8 ans » (Fabrice Flipo, la Face cachée du numérique ().

Conformément à la Directive européenne 2012/19/UE et à sa transposition en 2014 dans le cadre national, les activités de collecte, de réemploi et de réutilisation d’un flux croissant de déchets d’équipements électroniques et électriques (DEEE) doivent être envisagées en priorité avant de les recycler en valorisation de matière ou d’énergie. 

L’historique du programme Ordi 3.0

Lancé en 2007 par des acteurs sociaux de l’économie circulaire et des représentants des ministères concernés, le Programme Ordi 2.0, devenu Ordi 3.0 en 2016 est la filière nationale de collecte, de reconditionnement et de redistribution d’ordinateurs des équipements électriques et électroniques, dédiée à la promotion d’une marque collective de confiance dans une démarche écologique solidaire sur trois axes :

  • L’inclusion numérique de la population et la transition numérique énergétiques des structures et des territoires ;
  • L’Économie Sociale et Solidaire la création d’emplois pour des personnes en difficulté économique et sanitaire sur le secteur des métiers de la collecte et ru réemploi  des équipements informatiques;
  • L’économie circulaire pour optimiser les déchets, les flux de matières et d’énergie et viser à l’efficience de l’utilisation des ressources.

    Les évolutions actuelles

    En 2019, les réflexions menées par l’État sur les évolutions nécessaires d’Ordi 3.0 ont abouti à la proposition de procéder à un de changement d’échelle de ce programme.

    En effet l’analyse et l’évaluations des besoins de renforcement de filière recommandent une stratégie  coopérative d’intérêt collectif qu’il convient d’adapter au mieux : une proposition coopérative d’intérêt collectif, de nature multi-partenariale pour développer des solutions optimisées de la diffusion en masse du réemploi en vue d’atteindre l’autofinancement la filière.

    Ces réflexions de passage à l’échelle ont rencontré les récentes avancées de la SAS Scic World-Coop Consortium sur une stratégie de réseau global-local de plates-formes numériques favorisant les coopérations internes et externes des structure,  la gestion et la communication, la mutualisation des ressources, des stocks ou de la logistique,  la formation et la recherche pour mieux répondre aux besoins variés des différentes catégories de parties prenantes, d’un meilleur maillage territorial en circuits courts comme des bonnes pratiques de qualité, technique, sociale et écologique.

    La structuration du programme, sous la forme de  plateformes coopératives interrégionales d’appui aux structures locales de collecte, reconditionnement et réemploi socio-écologique des équipements électroniques et électriques (3E) permet d’envisager une stratégie d’optimisation du Programme sur l’ensemble des 3E en passant d’une logique verticale de filière à une politique horizontale de coopération territoriale.

    Avec près de 180 structures locales labellisées Ordi 3.0, 330 000 ordinateurs reconditionnés en 2018 , 300 emplois et 10 M€ de CA, le Programme Ordi 3.0 dispose d’une solide base de “passage à l’échelle“ en France dans les 3 ans. Il veut ainsi s’inscrire dans une stratégie de déploiement ultérieur aux niveaux national, européen et international dans les mobilisations croissantes sur les enjeux climatiques. Il vise à accroitre la productivité et le périmètre de la filière sur tous les E3 avec un réseau de plateformes coopératives offrant des services mutualisés de conseil, de formations et d’applications numériques spécialisées à haute valeur ajoutée. Il propose l’objectif prudent de multiplier par 3 l’impact du dispositif avec 1 million d’appareils reconditionnés par 1 000 emplois “verts“. Il suppose un déploiement progressif sur 2020-2021 en Bourgogne-Franche-Comté, Hauts-de-France, Normandie, Occitanie et Île-de-France puis sur 2022-2023 ailleurs en Métropole et Outre-mer.

 

Catégories : Ordi 3.0